Visit to La Jasse Castel in Montpeyroux

Si un jour vous vous retrouvez en voiture dans la région viticole du Languedoc, que votre fille de 12 ans a décidé de rester dans la voiture pour écouter de la musique au lieu de suivre ses parents pour une dégustation de vin, et qu'elle déboule soudainement dans la cave en vous disant qu'elle a fermé la voiture avec les clés à l'intérieur, alors j'espère que, comme nous, vous serez dans les environs de La Jasse Castel à Monpeyroux et que grâce à une Pascale Rivière vous arriverez à résoudre votre problème de véhicule. (Merci à Pascale qui nous a « dégoté » un garagiste qui a ouvert la portière de notre voiture en 10 minutes chrono sans provoquer la moindre égratignure). Je n’ose pas imaginer si cet homme souriant et agile de ses mains avait fermé pour les vacances du mois d’août….. Après cette arrivée peu discrète, nous nous sommes reconcentrés sur ce pourquoi nous étions là : déguster du vin !

La Jasse Castel est située à l'entrée du village de Montpeyroux (dans l’Hérault) sur les contreforts du Larzac. Montpeyroux, qui signifie « mont de pierres », a une histoire ancienne puisqu’il possède des dolmens et menhirs sur ses terres et qu’il est sur le chemin de pélerinage de Saint Jacques de Compostelle. Il fût la résidence d'été des évêques de Montpellier. Grâce à sa réputation en terme de vin, "Montpeyroux" a eu le droit d’avoir son nom sur les étiquettes en plus de la région « Languedoc « .

Pascale est une femme de caractère; elle élève ses vignes, fait ses vendanges et crée ses vins toute seule (quelques personnes l’aident pour les vendanges tout de même…) depuis sa création en 1998. Pascale est la force motrice d’un regroupement des femmes vigneronnes du Languedoc appelé « Vinifilles ». En Bourgogne, on nous a souvent parlé de vins féminins, lorsque nous le mentionnons, Pascale secoue alors la tête. «Je ne suis pas d’accord, moi par exemple j'aime les vins rouges puissants, qui ont du corps. Un goût féminin, je ne sais même pas ce que cela signifie. C’est un terme qui a dû être inventé par un homme ! «

Pascale a fait des études en histoire de l'art et un début dans le journalisme, les choses semblaient prendre toute autre tournure. Un bon ami lui a demandé d'écrire quelques articles sur le vin … Et voilà comment elle s’est retrouvée à planter sa première vigne en 1998. Elle a eu le temps de nous faire visiter sa cave et de nous présenter ses vins.  La dégustation aurait dû commencer  par le blanc El Abanico, élevé en fûts de chêne (malheureusement, les stocks étaient épuisés). Nous avons donc dégusté l'Egrisée qui est un vin blanc léger, élevé dans des cuves en acier. Le vin blanc est peut-être pas ce qui a fait la réputation des vins de Montpeyroux, mais il était très bon, sans doute excellent en apéritif ou avec du poisson grillé. Nous poursuivons la dégustation avec les rouges :  Pimpanela, qui signifie pivoine en occitan (et en Toulousain, ça signifie «femme dégourdie», ce qui n'est sûrement pas une coïncidence). Le vin est de couleur foncée avec des nuances violettes. Les saveurs sont nettes avec des notes de chocolat, de fruits noirs, légèrement épicés. La saveur est riche et robuste de mûre facilement identifiable.

Un vin pour les amateurs de vins rouges puissants où la saveur de fruit domine l'acidité. Un vin parfait pour les viandes rouges grillées ou de l'agneau, (les marinades sont inutiles). C’est au tour de la cuvée "La Jasse" . Ce vin fait partie des Terrasses de Larzac. Il a obtenu le "coup de coeur"  au Guide Hachette 2014. Même typicité que la cuvée "La Jasse" mais avec des notes de baies noires, de cacao, de réglisse, de violette et d'épices. Les acides et les saveurs de fruits rouges lui confère un peu plus d’élégance et de subtilité que Pimpanela. Cependant, c’est une question de goût, les deux vins sont excellents  et représentent à merveille leur région. Nous avons dégusté enfin "Les COMBARIOLLES" qui est aussi une Terrasses de Larzac, mais avec de la Grenache comme cépage principal, tandis que "La Jasse"est  dominé par la Syrah. Nous continuons notre passionnante discussion de vin,  mais après un coup d'œil à l'horloge il est tant pour nous de remercier Pascale et de quitter Montpeyroux. Je me réjouis une fois de plus de tenir la clé de ma voiture à la main, nous sortons à la lumière du jour et regagnons l’autoroute direction Montpellier.

19/08/2014 written by Henrik Tauson 0 comment(s)

Leave a comment

Your email address will not be published on the website.